Tes jambes nues

Une proposition de Corinne Bopp (Rencontres du cinéma documentaire Périphérie)
Réalisation : Vladimir Léon (chorégraphie de Julie Desprairies)
Pays : France
Production : SaNoSi Productions & La Compagnie des prairies avec Lyon Capitale TV
Année : 2022
Durée : 70 min
Email : festivals@sanosi-productions.com
Tél :

Projection

Où : HÔTEL DU BELVÉDÈRE DU RAYON-VERT – SALLE DE CINÉMA
Quand : 8 octobre 2023 à 15:00

Synopsis

Dans une ferme isolée du Vercors, un paysan ingénieur en électronique, Jean-Philippe Valla, développe des techniques d’auto-suffisance énergétique et alimentaire. La chorégraphe Julie Desprairies vient travailler dans cette ferme extraordinaire avec des danseurs et des musiciens. Le geste agricole et le geste dansé se confondent, le travail de la terre et la chorégraphie cherchent ensemble une plus juste façon d’habiter le monde.

Biographie

Vladimir Léon
Né en 1969 à Moscou, Vladimir Léon quitte l’URSS à l’âge de six ans. Scolarité française, mais grandes vacances russes, qui permettent d’entretenir le bilinguisme et d’expérimenter les nuances du système.
Il retourne en Russie à l’époque de Poutine pour y filmer le Brahmane du Komintern.

Nouvelle plongée dans l’histoire soviétique avec, Nissim dit Max, co-réalisé avec son frère Pierre, portrait de leur père, Max Léon, journaliste communiste français en poste à Moscou pendant près de 20 ans. Il utilise des images vidéo 8 de sa tante Nina, filmées durant la perestroïka dans Adieu la Rue des Radiateurs (Nina), avec les mots de l’écrivain Mathieu Riboulet. Mes chers espions vient clore cette trilogie familiale.

Julie Desprairies
Julie Desprairies est née à Paris en 1975. Elle crée son premier spectacle en 1998 dans des carrières de pierre du Pont-du-Gard. Matériaux, usages et spécificités du site sont à l’origine de son travail. Elle affirme sa démarche contextuelle en l’appliquant à plusieurs architectures modernes et contemporaines (Hôtel de ville de Blanc-Mesnil, Centre Pompidou-Metz, Auditorium-Opéra de Dijon).

Corinne Bopp
Corinne Bopp est enseignante (Esec, Université Paris-Cité) et déléguée générale des Rencontres du cinéma documentaire. Organisée par l’association Périphérie – lieu de réflexion, de création et de diffusion du cinéma documentaire installé en Seine-Saint-Denis – la manifestation se déroulera cette année du 29 novembre au 5 décembre au cinéma Le Méliès de Montreuil. Cette 28ème édition, Du rire aux larmes, proposera, en présence des cinéastes, des films documentaires apparentés à un genre cinématographique et des temps d’échange autour de cette thématique.

Ses chorégraphies sont écrites et présentées dans les bâtiments, dont les caractéristiques spatiales, historiques, humaines orientent ses choix dramaturgiques, plastiques et chorégraphiques.

tous les films